Actualités

Chantiers de l'Atlantique - Quatre pétroliers pour la Marine Nationale

21/04/2019

La Marine Nationale vient de commander quatre nouveaux pétroliers-ravitailleurs. Voilà une heureuse nouvelle pour les chantiers navals de Saint-Nazaire. Le coût total de l’opération : tout de même 1,7 milliard d’euros ! Les bateaux tant attendus devraient être livrés entre début 2023 et fin 2028.

Une grosse commande dont bénéficiera Saint-Nazaire

Les Chantiers de l’Atlantique, situés à quelques minutes de notre hôtel pas cher à Saint-Nazaire, seront les premiers bénéficiaires d’un juteux contrat. En effet, la Marine Nationale a commandé quatre pétroliers qui seront en partie construits au sein des chantiers navals nazairiens. Toutefois, il est bon de noter que la commande entre dans le cadre du programme Logistic Support Ship (LLS), une collaboration franco-italienne, et ce pour le compte de la Direction Générale de l’Armement et de son équivalent italien NAVARM.

Fabriqués sur la base du Vulcano, les quatre pétroliers-ravitailleurs ne seront autre que les tous premiers navires appartenant au programme LLS. Le tout premier de ces navires, qui s’étend sur 13 000 m3, est d’ores et déjà en cours de construction au chantier Fincantieri, en Italie. Comme ses cadets, son rôle sera essentiellement de garantir le soutien logistique des bâtiments de combat de la Marine Nationale et de ses alliés. Les quatre pétroliers transporteront du carburant, du carburéacteur, des armes, des munitions, des pièces de rechange ainsi que de la nourriture. Dans une moindre mesure, ils seront également en charge du retrait des déchets.

Les Chantiers de l’Atlantique collaborent avec Fincantieri

Littéralement victimes de leur notoriété grandissante, les Chantiers de l’Atlantique ne seront pas en mesure d’honorer la totalité de la commande. C’est pourquoi une partie du développement et de la construction des navires sera sous-traitée au chantier italien Fincantieri. L’on sait également que Naval Group, entité autrefois baptisée DCNS et qui a permis aux Chantiers de l’Atlantique de remporter le contrat, sera responsable de la conception, de la fourniture et de l’intégration des technologies de combat de la plateforme (défenses, immunisation, aviation et munitions). Naval Group gèrera aussi des aspects connexes tels que la cybersécurité, entre autres choses.